Économisez de l'argent sur les ingrédients asiatiques : 10 conseils pour planifier vos repas et faire vos courses

Nous pouvons gagner une commission sur les achats qualifiés effectués via l'un de nos liens. Apprendre encore plus

En tant que gourmande, j'aime explorer de nouvelles cuisines et saveurs. Cependant, essayer de nouvelles choses peut coûter cher, en particulier lorsqu'il s'agit de cuisiner. nourriture asiatiqueL’ ingrédients peut être coûteux et difficile à localiser.

Néanmoins, il existe des moyens d'économiser de l'argent sur les ingrédients asiatiques.

Dans cet article, je vais donner quelques conseils sur la façon de le faire et partager certaines de mes recettes préférées. Commençons!

Femme faisant du shopping dans une épicerie asiatique

Découvrez notre nouveau livre de recettes

Recettes familiales de Bitemybun avec planificateur de repas complet et guide de recettes.

Essayez-le gratuitement avec Kindle Unlimited :

Lire gratuitement

Les 10 meilleurs conseils pour économiser gros sur la nourriture asiatique

#1 : Maîtrisez l'art de la planification des repas

Laissez-moi vous parler du moment où j'ai décidé de consacrer une semaine à la planification des repas. Cela a changé la donne !

Non seulement cela m'a aidé à économiser de l'argent sur les ingrédients asiatiques, mais cela m'a aussi aidé à réfléchir à mes priorités et à faire des compromis conscients.

J'ai réalisé que diviser ma liste de courses en articles simples et économiques était la clé pour améliorer mes compétences culinaires et gagner du temps dans la cuisine.

Adoptez la commodité des modèles de planification de repas

Lorsque j'ai commencé à planifier mes repas, j'étais un peu dépassée par l'idée de créer une liste de courses et d'organiser mes repas pour la semaine. Mais ensuite j'ai découvert des modèles de planification de repas !

Ces outils pratiques sont accompagnés d'instructions et d'un espace pour répertorier tous les ingrédients que j'ai besoin d'acheter, ce qui me facilite grandement la vie. Voici comment j'utilise un modèle pour planifier mes repas :

  • Énumérez les principaux ingrédients de chaque repas (p. ex., légumes, protéines, céréales)
  • Notez tous les éléments spéciaux nécessaires à la cuisson (par exemple, les sauces, les vinaigrettes)
  • Organisez la liste par section d'épicerie (p. ex., produits frais, surgelés, produits secs)

Nous avons même un planificateur de repas dans notre planificateur de repas japonais et notre livre de recettes.

Si vous planifiez correctement vos repas, vous n'aurez pas à jeter les ingrédients restants, car vous pourrez planifier leur utilisation plus tard dans la semaine.

Heck, vous pouvez même acheter en vrac (ce qui est un autre conseil sur cette liste).

#2 : Achetez dans les épiceries asiatiques

Laissez-moi vous dire qu'entrer dans une épicerie asiatique pour la première fois, c'était comme entrer dans un tout nouveau monde de possibilités culinaires. J'ai été hypnotisé par la gamme ahurissante de produits qui bordaient les étagères. De la grande variété de riz aux différents types de nouilles, je savais que j'étais tombé sur une mine d'or pour ma cuisine.

Non seulement j'ai trouvé les suspects habituels comme le riz au jasmin et les nouilles pho, mais j'ai également découvert une tonne d'autres ingrédients que je n'avais jamais vus auparavant. J'ai été particulièrement intrigué par les différents types de thés disponibles, à la fois en vrac et en sachet. Et ne me lancez même pas sur le lait aromatisé, l'aloès et le jus de noix de coco que j'ai trouvés dans l'allée des boissons.

Économisez gros sur les fruits de mer et la viande

Une chose que j'adore dans les épiceries asiatiques, ce sont les fruits de mer frais et les viandes. J'ai été étonné de constater que les prix étaient généralement inférieurs à ce que je dépenserais dans mon supermarché local. J'ai même réussi à faire de bonnes affaires sur la poitrine de porc en tranches et les boulettes de viande cuites à la vapeur, parfaites pour préparer mes plats préférés d'Asie du Sud-Est.

Voici quelques conseils pour faire vos courses dans les épiceries asiatiques :

  • Recherchez les soldes et les rabais sur les produits de la mer et de la viande.
  • N'ayez pas peur de demander de l'aide au personnel pour choisir les meilleures coupes.
  • Consultez la section gelée pour encore plus d'options.

Les marchés asiatiques sont-ils moins chers pour faire leurs achats ?

Oui, les achats sur les marchés asiatiques peuvent être moins chers que les achats dans les supermarchés occidentaux. Les propriétaires du marché asiatique dépensent souvent moins d'argent en publicité et en décoration intérieure, ce qui leur permet d'offrir des stratégies de prix compétitives.

Cependant, il est important de noter que les bas prix sont souvent dus à une mauvaise image de marque, à de faibles coûts de main-d'œuvre et à une concurrence extrême sur les prix. Cela peut entraîner une concurrence meurtrière, qui est transportée à l'étranger vers les marchés locaux de votre quartier.

Les prix des aliments fréquemment consommés en Asie sont vendus à bas prix dans leur pays d'origine, et le volume fait baisser les prix. Alors que l'acheteur asiatique et hispanique moyen achète fréquemment des produits d'épicerie pour cuisiner à partir de zéro, l'acheteur occidental moyen ne le fait pas. Par conséquent, le volume des ventes fait souvent baisser les prix.

Quelles sont les autres raisons d'acheter sur votre marché asiatique local ?

Outre les économies de coûts potentielles, il existe de nombreuses autres raisons d'acheter sur votre marché asiatique local. D'une part, vous trouverez une grande variété d'ingrédients uniques que vous ne pourrez peut-être pas trouver dans les supermarchés traditionnels. Cela est particulièrement vrai si vous êtes intéressé par la cuisine asiatique. De plus, de nombreux marchés asiatiques offrent une expérience d'achat plus personnalisée, avec un personnel qui connaît les produits qu'ils vendent et peut offrir des recommandations. Enfin, magasiner dans votre marché asiatique local est un excellent moyen de soutenir les petites entreprises de votre communauté.

Quel genre de légumes frais pouvez-vous trouver sur votre marché alimentaire asiatique local ?

Vous pouvez trouver une grande variété de légumes frais sur votre marché alimentaire asiatique local, notamment des pois mange-tout, de la citronnelle, des germes de soja, du brocoli chinois, de la racine de gingembre, du bok choy, des champignons, etc.

Sur votre marché alimentaire asiatique local, vous pouvez trouver ces légumes pour une fraction du prix par rapport à la moyenne nationale des supermarchés. Par exemple, alors que le bok choy chez Fred Meyer peut coûter 1 $ la livre, vous pouvez le trouver pour aussi peu que 0.10 $ la livre dans votre magasin d'alimentation asiatique local.

Il convient de noter que même si les prix peuvent être plus bas, la qualité des produits est toujours élevée. De nombreux marchés alimentaires asiatiques privilégient les produits frais et de haute qualité pour répondre aux besoins de leurs clients. Ainsi, non seulement vous pouvez économiser de l'argent, mais vous pouvez également profiter de légumes frais et délicieux.

Ne payez pas trop pour l'alcool

Si vous êtes amateur de bières et de spiritueux asiatiques, vous serez heureux de savoir qu'ils sont facilement disponibles dans la plupart des épiceries asiatiques. Et la meilleure partie ? Vous n'aurez pas à les surpayer comme vous le feriez dans un supermarché normal. Alors allez-y, prenez une bouteille de votre saké ou soju préféré et savourez-le sans vous ruiner.

#3 : Comparez les prix

Vous pensez peut-être : « Hé, je fais déjà mes courses dans une épicerie asiatique et j'achète en gros, donc j'économise de l'argent, n'est-ce pas ? » Eh bien, oui, mais il y a toujours place à l'amélioration ! La comparaison des prix est une étape cruciale pour étirer encore plus votre dollar. Croyez-moi, j'ai été là, et ça vaut l'effort supplémentaire.

Gardez un œil sur les soldes et les remises

J'ai appris que les soldes et les rabais sont mes meilleurs amis lorsqu'il s'agit d'économiser sur les ingrédients asiatiques. Voici ce que je fais :

  • Vérifiez régulièrement les circulaires et les sites Web des magasins pour les offres
  • Inscrivez-vous aux programmes de fidélité et aux newsletters par e-mail pour obtenir des remises exclusives
  • N'ayez pas peur de demander aux employés du magasin les ventes à venir

Comparaison des prix : une arme secrète

Saviez-vous que certains magasins égalent ou même battent le prix d'un concurrent sur le même article ? J'ai économisé une tonne en profitant de cette politique. Voici comment:

  • Recherchez les magasins de votre région qui offrent des prix correspondants
  • Conservez une copie des publicités des concurrents ou ayez-les à portée de main sur votre téléphone
  • Montrez l'annonce à un employé du magasin et observez les économies réalisées

Ne soyez pas fidèle à la marque

J'avais l'habitude d'être une ventouse pour m'en tenir à mes marques préférées, mais j'ai rapidement réalisé que je passais à côté d'économies potentielles. Voici ce que je fais maintenant :

  • Soyez ouvert à essayer différentes marques, surtout si elles sont en solde
  • Comparez les ingrédients et les informations nutritionnelles pour vous assurer que vous ne sacrifiez pas la qualité
  • Rappelez-vous que parfois, les marques de distributeur peuvent être aussi bonnes que les marques renommées

Deux marques qui proposent d'excellents ingrédients japonais à des prix abordables sont :

  1. Ajinomoto
  2. maruchan

Prenez note des prix unitaires

Les prix unitaires sont les héros méconnus des achats comparatifs. Ils vous montrent le coût unitaire (comme par once ou par livre), ce qui facilite la comparaison d'articles de différentes tailles. Voici comment je les utilise :

  • Recherchez le prix unitaire sur l'étiquette de l'étagère ou l'étiquette de prix
  • Utilisez une calculatrice (ou votre téléphone) pour déterminer le prix unitaire ou le prix par livre s'il n'est pas répertorié
  • Comparez les prix unitaires pour trouver la meilleure offre, même si le prix global est plus élevé

En incorporant ces stratégies à votre routine d'achat, vous serez sur la bonne voie pour devenir un maître dans la comparaison des prix et économiser de l'argent sur les ingrédients asiatiques. Bonne chasse aux bonnes affaires !

#4 : Achetez en gros

Imaginez ceci : vous organisez un dîner et décidez de concocter plusieurs plats asiatiques pour impressionner vos invités. Vous vous dirigez vers le magasin pour rassembler vos fournitures, seulement pour constater que tout acheter individuellement va vous coûter un bras et une jambe. C'est là que l'achat en gros se précipite pour sauver la journée (et votre portefeuille).

Non seulement l'achat en gros vous aide à économiser de l'argent sur ces ingrédients asiatiques coûteux, mais il présente également des avantages supplémentaires. D'une part, vous ferez le plein d'articles que vous utilisez fréquemment, vous n'aurez donc pas à faire autant de déplacements au magasin. De plus, c'est une option écologique, car cela signifie souvent moins d'emballage.

Quoi acheter en vrac pour vos aventures culinaires asiatiques

Lorsqu'il s'agit d'acheter en gros, certains articles sont plus rentables que d'autres. Voici quelques éléments essentiels que vous voudrez approvisionner :

  • Riz : C'est la base de nombreux plats asiatiques, et l'achat en grande quantité peut vous faire économiser un joli centime.
  • Sauces : La sauce soja, la sauce de poisson et la sauce aux huîtres ne sont que quelques exemples de condiments que vous pouvez acheter dans des bouteilles plus grandes à un prix inférieur.
  • Produits séchés : Les haricots, les lentilles et les nouilles sont d'excellentes options pour l'achat en gros, car ils ont une longue durée de conservation et peuvent être utilisés dans divers plats.
  • Légumes surgelés : Acheter des légumes en vrac et les conserver dans votre congélateur vous assure d'avoir toujours des ingrédients frais à portée de main pour ce sauté ou cette casserole impromptue.

Solutions de stockage intelligentes pour votre prime en vrac

Maintenant que vous avez adopté le mode de vie des achats en gros, il est essentiel de disposer de solutions de stockage appropriées. Voici quelques conseils pour garder vos ingrédients frais et organisés :

  • Investissez dans des contenants hermétiques : Ceux-ci vous aideront à garder vos produits secs comme le riz et les haricots frais pendant de plus longues périodes.
  • Étiquetez tout : Il est facile de perdre la trace de ce qu'il y a dans votre garde-manger, il est donc indispensable d'étiqueter vos contenants avec le nom de l'article et la date de péremption.
  • Utilisez votre congélateur : Comme mentionné précédemment, les légumes surgelés sont un excellent achat en vrac. Assurez-vous simplement de les conserver dans des sacs ou des contenants refermables pour éviter les brûlures de congélation.

#5 : Achats en ligne d'ingrédients asiatiques

L'une des meilleures choses à propos des achats en ligne d'ingrédients asiatiques est la possibilité de comparer facilement les prix. J'ai constaté que certains magasins en ligne vendent la même sauce ou le même ingrédient à une fraction du prix des autres. Ainsi, je veille toujours à :

  • Consultez plusieurs sites Web pour les meilleures offres
  • Rechercher des soldes et des remises
  • Inscrivez-vous aux newsletters pour recevoir des offres exclusives

Explorer la large gamme d'ingrédients asiatiques

Lorsque j'ai commencé à acheter des ingrédients asiatiques en ligne, j'ai été étonné par la variété des produits disponibles. Des différentes versions de sauce soja aux variétés uniques de chili, j'ai pu trouver tout ce dont j'avais besoin pour créer mes plats préférés et même en découvrir de nouveaux. Certains des ingrédients que j'ai trouvés en ligne incluent:

  • Une large gamme de sauces et condiments chinois
  • Différents types de nouilles et de riz
  • Herbes et épices uniques
  • Dumplings surgelés et autres plats préparés

Certains grands détaillants en ligne ont même maintenant des sections dédiées à la nourriture asiatique, comme le Boutique japonaise sur Amazon.

Choisir les ingrédients de la plus haute qualité

En tant que cuisinier à domicile, je m'efforce toujours d'utiliser les meilleurs ingrédients dans mes plats. L'achat en ligne d'ingrédients asiatiques m'a permis de trouver certains des produits de la plus haute qualité sur le marché. De nombreux magasins en ligne vendent des marques de qualité professionnelle utilisées dans les restaurants, vous savez donc que vous obtenez le meilleur des meilleurs. De plus, vous pouvez souvent trouver des avis et des recommandations d'autres clients pour vous aider à faire le meilleur choix.

#6 : Alternatives saisonnières et locales

J'ai toujours été fan de cuisine asiatique, mais j'avais l'habitude de grincer des dents à l'idée de combien je dépensais en ingrédients. C'est alors que j'ai découvert la magie des alternatives saisonnières et locales. Non seulement ils me font économiser de l'argent, mais ils ajoutent également une touche de fraîcheur à mes plats préférés. Voici pourquoi:

  • Les ingrédients saisonniers sont souvent moins chers car ils sont abondants pendant leur haute saison.
  • Les ingrédients locaux n'ont pas à voyager aussi loin, ce qui signifie des coûts de transport réduits et des produits plus frais.
  • Soutenir les agriculteurs et les entreprises locales est une situation gagnant-gagnant - vous économisez de l'argent et ils peuvent continuer à faire ce qu'ils aiment.

Remplacer les ingrédients importés par des gemmes locales

J'avais l'habitude de penser que les plats asiatiques authentiques nécessitaient des ingrédients importés spécifiques. Mais j'ai appris que je peux toujours créer des repas appétissants en échangeant certaines de ces importations coûteuses contre des alternatives locales.

Voici quelques-uns de mes échanges préférés :

  • Au lieu de basilic thaï, essayez d'utiliser du basilic doux ou même de la menthe pour une touche rafraîchissante.
  • Remplacez les champignons asiatiques coûteux comme le shiitake ou l'enoki par des variétés locales plus abordables comme le cremini ou les champignons de Paris.
  • Utilisez du miel ou du sirop d'érable de source locale à la place du sucre de palme.

Nous avons une catégorie entière consacrée à trouver le meilleurs substituts aux ingrédients japonais difficiles à trouver ou coûteux.

Produits de saison : les héros méconnus de la cuisine asiatique

L'un des meilleurs moyens d'économiser de l'argent sur les ingrédients asiatiques est d'adopter des produits de saison. Non seulement c'est moins cher, mais c'est aussi un excellent moyen d'expérimenter de nouvelles saveurs et textures. Voici quelques-uns de mes ingrédients de saison préférés à incorporer dans les plats asiatiques :

  • Printemps : les asperges, les pois et les radis peuvent ajouter une bouchée fraîche et croustillante aux sautés et aux salades.
  • Été : Les courgettes, les poivrons et les aubergines sont parfaits pour griller ou mélanger dans un curry épicé.
  • Automne : la courge, les patates douces et les pommes peuvent être utilisées dans les soupes, les ragoûts ou même dans les recettes de desserts comme les boulettes de pâte aux pommes.
  • Hiver : Des légumes verts copieux comme le chou frisé et le chou vert peuvent être utilisés à la place du bok choy ou du brocoli chinois.

Soyez créatif avec des ingrédients de saison et locaux

La clé pour économiser de l'argent sur les ingrédients asiatiques est d'être ouvert à l'expérimentation. N'ayez pas peur de jouer avec les saveurs et les textures – vous découvrirez peut-être un nouveau plat préféré. Voici quelques idées pour vous aider à démarrer:

  • Essayez de faire un sauté avec les légumes de saison que vous avez sous la main. Les possibilités sont infinies!
  • Expérimentez avec différents types de légumes verts locaux dans vos salades ou vos plats de nouilles.
  • Utilisez des fruits de saison comme des baies, des pêches ou des poires pour créer des recettes de desserts uniques.

N'oubliez pas que la meilleure façon d'économiser de l'argent sur les ingrédients asiatiques est de sortir des sentiers battus et d'adopter les alternatives saisonnières et locales qui s'offrent à vous. Vos papilles et votre porte-monnaie vous remercieront !

#7 : Cultiver vos propres herbes

Cultiver vos propres herbes est l'un des moyens les plus simples et les plus gratifiants d'économiser de l'argent sur les ingrédients asiatiques. Heureusement, mon expérience personnelle m'a appris que vous n'avez pas besoin d'avoir la main verte pour commencer. Voici quelques conseils pour vous aider à démarrer votre voyage de jardinage :

  • Commencez par les herbes les plus faciles à cultiver, comme le persil, la menthe et la ciboulette.
  • Renseignez-vous sur le meilleur moment pour planter chaque herbe. Par exemple, l'estragon et l'origan se développent au début du printemps, tandis que la coriandre préfère la fin de l'automne ou l'hiver.
  • Choisissez un endroit ensoleillé dans votre jardin ou une zone bien éclairée dans votre maison pour vos herbes.
  • Utilisez des pots ou des récipients avec un bon drainage pour éviter les excès d'eau.

Gardez vos herbes robustes : conseils pour un jardin vigoureux

Une fois que vous avez planté vos herbes, il est essentiel de les garder saines et vigoureuses. Voici quelques choses que j'ai apprises de mes propres tentatives de jardinage :

  • Arrosez vos herbes régulièrement, en gardant le sol humide mais pas détrempé.
  • Pincez les fleurs car elles semblent encourager une croissance plus touffue.
  • Récoltez d'abord les tiges les plus externes, permettant aux tiges internes de pousser et de mûrir.
  • Gardez un œil sur la météo et ramenez vos pots à l'intérieur s'il fait trop froid.

Du jardin à la table : utilisez vos herbes fraîches

L'une des meilleures choses à propos de la culture de vos propres herbes est de les avoir facilement disponibles dans votre cuisine. Voici comment les ajouter à vos plats asiatiques préférés :

  • Hachez les herbes fraîches et saupoudrez-les sur votre plat fini pour une explosion de saveur.
  • Expérimentez avec différentes combinaisons d'herbes pour trouver vos favoris personnels.
  • Utilisez vos herbes du jardin pour faire vos propres sauces et vinaigrettes.

Stocker votre Herbal Bounty : Conseils pour la longévité

Si vous avez plus d'herbes que vous ne pouvez en utiliser, ne les gaspillez pas ! Voici quelques façons de conserver vos herbes pour une utilisation future :

  • Séchez vos herbes en les accrochant à l'envers dans un endroit bien aéré ou utilisez un déshydrateur.
  • Congelez vos herbes en les plaçant dans un bac à glaçons avec de l'eau ou de l'huile, puis sortez-les au besoin.
  • Conservez les herbes fraîches dans un verre d'eau au réfrigérateur, comme un bouquet de fleurs.

Repousser et réutiliser : le cadeau qui continue de donner

Certaines herbes, comme les oignons verts et la menthe, peuvent repousser à partir de boutures ou de restes de tiges. Voici comment tirer le meilleur parti de ces plantes rustiques :

  • Placez les racines des oignons verts dans un verre d'eau et regardez-les repousser en quelques jours seulement.
  • Plantez les tiges de menthe dans un pot de sol humide, et elles prendront bientôt racine et deviendront une nouvelle plante.

Cultiver vos propres herbes est non seulement une expérience amusante et enrichissante, mais c'est aussi un moyen fantastique d'économiser de l'argent sur les ingrédients asiatiques. Alors, allez-y et libérez le jardinier qui sommeille en vous – votre porte-monnaie et vos papilles vous remercieront !

#8 Faites vos propres sauces

Laissez-moi vous dire un petit secret : faire vos propres sauces et vinaigrettes est non seulement moins cher, mais c'est aussi beaucoup plus amusant ! Les produits achetés en magasin peuvent coûter cher, surtout si vous recherchez des saveurs asiatiques authentiques. De plus, vous pouvez économiser une tonne d'argent en mélangeant vos propres concoctions avec des ingrédients simples et frais. Croyez-moi, vos aliments auront bien meilleur goût lorsque vous commencerez à incorporer des sauces et des vinaigrettes maison.

Exemples de sauces et vinaigrettes à faire à la maison

Il y a tellement de sortes de sauces et de vinaigrettes parmi lesquelles choisir, mais voici quelques exemples pour vous aider à démarrer :

  • Sauce aigre douce
  • Sauce teriyaki
  • Vinaigrette au sésame

Ingrédients de base pour les sauces et vinaigrettes maison

Pour commencer à faire vos propres sauces et vinaigrettes, vous aurez besoin de quelques ingrédients de base à portée de main. Voici une liste simple à suivre :

  • Huile (telle que sésame ou huile végétale)
  • Sauce soja
  • Vinaigre (le vinaigre de riz est un choix populaire pour les vinaigrettes asiatiques)
  • Sel
  • Sucre
  • Acide (comme le jus de citron ou le jus de citron vert)
  • Herbes et épices fraîches

Bien ranger vos créations maison

Une fois que vous avez préparé votre sauce ou vinaigrette maison, il est important de la conserver correctement pour vous assurer qu'elle reste fraîche et prête à l'emploi. Voici quelques conseils pour conserver vos sauces et vinaigrettes maison :

  • Conservez-les au réfrigérateur dans des contenants hermétiques, comme des pots Mason.
  • La plupart des vinaigrettes faites maison resteront fraîches jusqu'à deux semaines au réfrigérateur.
  • Incorporez des tartinades de fruits et de noix biologiques dans vos vinaigrettes pour prolonger leur durée de vie.
  • Conservez vos sauces en toute sécurité pendant plusieurs mois en les congelant dans des sacs sous vide ou des contenants Ziploc.

#9 Ingrédients surgelés et séchés

Les ingrédients surgelés et séchés sont souvent moins chers que les ingrédients frais en raison de plusieurs facteurs :

  1. Moins de détérioration : les ingrédients congelés et séchés ont une durée de conservation plus longue que les ingrédients frais. Les ingrédients frais sont plus périssables et ont une durée de vie limitée, nécessitant de bonnes conditions de stockage et de transport. Cette périssabilité accrue peut entraîner un risque plus élevé de détérioration et de gaspillage, ce qui augmente le coût global des ingrédients frais.
  2. Achat et stockage en gros : Les ingrédients congelés et séchés peuvent être achetés et stockés en gros, ce qui permet des économies d'échelle. Les fabricants et les fournisseurs peuvent acheter de plus grandes quantités d'ingrédients à des prix inférieurs, ce qui réduit le coût global par unité. De plus, les ingrédients congelés et séchés peuvent être stockés pendant de longues périodes, ce qui permet aux fournisseurs de profiter des fluctuations saisonnières des prix et d'acheter en gros lorsque les prix sont plus bas.
  3. Traitement et manipulation : Les ingrédients congelés et séchés subissent souvent des procédures de traitement et de manipulation qui aident à préserver leur qualité et à prolonger leur durée de conservation. Ces processus, tels que le blanchiment, la lyophilisation ou la déshydratation, peuvent être plus rentables par rapport à la manipulation et au transport méticuleux requis pour les ingrédients frais.
  4. Coûts de transport réduits : les ingrédients congelés et séchés sont généralement plus légers que les ingrédients frais, ce qui réduit les coûts de transport. Les ingrédients frais, en particulier ceux à forte teneur en eau, nécessitent une manipulation soigneuse et un transport réfrigéré, ce qui peut être plus coûteux.
  5. Disponibilité et commodité : Les ingrédients congelés et séchés sont disponibles toute l'année et ne sont pas soumis à des variations saisonnières ou à des limitations géographiques. Cette disponibilité et cette commodité permettent une chaîne d'approvisionnement plus stable, réduisant les coûts associés aux pénuries ou aux fluctuations de la demande.

Bien que les ingrédients congelés et séchés offrent des avantages en termes de coûts, il est important de noter qu'ils peuvent différer en termes de goût, de texture et de contenu nutritionnel par rapport aux ingrédients frais.

Le choix entre des ingrédients frais et surgelés/séchés dépend de facteurs tels que l'utilisation prévue, les préférences personnelles et les exigences spécifiques de la recette.

#10 Partager le coût des ingrédients asiatiques

Je me souviens qu'à l'époque où j'étais à l'université, mes amis et moi avons eu une idée géniale pour économiser de l'argent sur les ingrédients asiatiques. Nous avons formé une équipe de magasinage et nous avons fait le tour du marché asiatique local ensemble. En mettant nos ressources en commun et en divisant le coût des articles en vrac, nous avons pu économiser une somme d'argent décente sur les ingrédients essentiels comme le riz, la sauce soja et les produits frais. C'était une situation gagnant-gagnant pour toutes les personnes impliquées !

Séances de cuisine en groupe : plus de plaisir, moins de dépenses

Une autre chose intéressante que nous avons essayée était d'organiser des séances de cuisine en groupe. Nous mettrions chacun un peu d'argent et une personne serait chargée d'acheter les ingrédients. Nous nous réunissions ensuite chez quelqu'un et préparions ensemble des plats traditionnels. Non seulement nous avons économisé de l'argent en achetant en gros et en partageant les coûts, mais nous nous sommes également amusés à apprendre de nouvelles recettes et techniques de cuisson les uns des autres. De plus, nous avons pu profiter d'un délicieux festin asiatique fait maison sans dépenser une fortune au restaurant.

Partager, c'est s'entraider : diviser les ingrédients et les aliments préparés

Voici un petit secret que j'ai trouvé : certains ingrédients asiatiques peuvent être assez chers, surtout si vous n'en utilisez qu'une petite portion pour un plat particulier. Donc, ce que mes amis et moi ferions, c'est partager le coût de certains ingrédients ou aliments préparés. Par exemple, si nous avions besoin d'une sauce ou d'une épice spécifique, nous achetions la version la plus grande (et la moins chère) et la divisons entre nous. Cela nous a non seulement permis d'économiser de l'argent, mais également d'éviter le gaspillage, car nous avions rarement besoin de tout le récipient pour une seule recette.

Conclusion

Alors voilà, quelques trucs et astuces pour économiser de l'argent sur les ingrédients asiatiques. 

Comme pour toute épicerie, il est important de magasiner et de rechercher des offres, mais n'ayez pas peur d'essayer quelque chose de nouveau. 

Alors cuisinez et savourez les délicieuses saveurs de l'Asie !

Économisez de l'argent sur la nourriture asiatique : 5 tactiques de vente au détail peu sophistiquées à surveiller
Comment économiser de l'argent sur la cuisine asiatique : achetez des légumes frais et des épices sur votre marché local
Les aliments surgelés à la rescousse : comment économiser de l'argent sur la nourriture asiatique sans sacrifier la saveur

Si vous voulez économiser de l'argent sur la nourriture asiatique, évitez les supermarchés occidentaux. Les marchés asiatiques sont moins chers car ils ne dépensent pas d'argent pour la décoration intérieure et n'ont pas beaucoup de produits de marque. Au lieu de cela, ils vendent des produits alimentaires de base. Voici quelques-unes de mes façons préférées d'économiser de l'argent sur la nourriture asiatique.

Découvrez notre nouveau livre de recettes

Recettes familiales de Bitemybun avec planificateur de repas complet et guide de recettes.

Essayez-le gratuitement avec Kindle Unlimited :

Lire gratuitement

Joost Nusselder, le fondateur de Bite My Bun est un spécialiste du marketing de contenu, papa et adore essayer de nouveaux plats avec la cuisine japonaise au cœur de sa passion, et avec son équipe, il crée des articles de blog approfondis depuis 2016 pour aider les lecteurs fidèles avec des recettes et des conseils de cuisine.