Bouillon en Asie : un guide des différents types utilisés dans la cuisine japonaise, coréenne et thaïlandaise

Nous pouvons gagner une commission sur les achats qualifiés effectués via l'un de nos liens. Apprendre encore plus

Les asiatiques adorent leur bouillon. C'est la base de plusieurs de leurs plats préférés. Comment est-il utilisé en Asie ?

Le bouillon est un liquide obtenu en faisant mijoter de la viande, du poisson ou des légumes avec des assaisonnements. C'est une base pour les soupes, les ragoûts et les sauces. Il peut être fabriqué à partir de rien ou acheté en magasin. C'est populaire de classe mondiale dans la cuisine asiatique.

Dans cet article, je vais vous expliquer ce qu'est le bouillon et comment il est utilisé dans la cuisine asiatique.

Bouillon dans la cuisine asiatique

Découvrez notre nouveau livre de recettes

Recettes familiales de Bitemybun avec planificateur de repas complet et guide de recettes.

Essayez-le gratuitement avec Kindle Unlimited :

Lire gratuitement

Le bouillon : la pierre angulaire de la cuisine asiatique

Le bouillon est un liquide savoureux créé en faisant bouillir des ingrédients tels que de la viande, des légumes et des os dans de l'eau. C'est un aliment de base dans la cuisine asiatique et il est utilisé dans une variété de plats. Le bouillon est souvent utilisé comme base pour les soupes, les ragoûts, les sauces et les sauces. C'est un ingrédient clé dans de nombreux plats asiatiques populaires, notamment les ramen, le pho et le hot pot.

L'histoire du bouillon en Asie

Le bouillon fait partie de la cuisine asiatique depuis des milliers d'années. Il est considéré comme un ingrédient essentiel dans de nombreux plats et mérite d'évoquer les différences entre les différents types de bouillons utilisés dans les différents pays asiatiques. Par exemple, au Japon, le bouillon miso est célèbre, tandis qu'en Chine, un bouillon ardent au gingembre et à l'oignon est populaire. La méthode de fabrication du bouillon varie d'un pays à l'autre, mais le processus de base consistant à faire bouillir les ingrédients dans l'eau reste le même.

Types de bouillons utilisés dans la cuisine asiatique

Il existe de nombreux types de bouillons utilisés dans la cuisine asiatique, notamment :

  • Bouillon de porc : Un bouillon riche et savoureux à base d'os de porc et d'autres ingrédients. Il est couramment utilisé dans les ramen et autres plats de nouilles.
  • Bouillon de bœuf : Un bouillon sombre et savoureux à base d'os de bœuf et d'autres ingrédients. Il est souvent utilisé dans les ragoûts et les soupes.
  • Bouillon de poulet : Un bouillon léger et savoureux à base d'os de poulet et d'autres ingrédients. Il est couramment utilisé dans les soupes et les sauces.
  • Bouillon de miso : Un bouillon sucré et salé à base de pâte de miso et d'autres ingrédients. Il est couramment utilisé dans la cuisine japonaise.
  • Bouillon de légumes : Un bouillon végétarien composé d'une variété de légumes et d'autres ingrédients. C'est un substitut populaire aux bouillons à base de viande et est souvent utilisé dans les plats végétaliens.

Comment faire du bouillon

Faire du bouillon est facile, mais cela demande du temps et des efforts. Voici une recette de base pour faire du bouillon :

  • Hachez les ingrédients : hachez la viande, les légumes et les autres ingrédients en petits morceaux.
  • Ajouter les ingrédients dans une grande casserole : Ajouter les ingrédients dans une grande casserole et couvrir d'eau.
  • Porter à ébullition : Porter la casserole à ébullition puis réduire le feu pour laisser mijoter.
  • Laisser mijoter : Laisser mijoter le bouillon pendant plusieurs heures, permettant aux saveurs de se développer.
  • Filtrez le bouillon : filtrez le bouillon pour éliminer tous les morceaux de nourriture et laissez-le refroidir.
  • Conservez le bouillon: Conservez le bouillon au réfrigérateur ou au congélateur jusqu'à ce qu'il soit prêt à l'emploi.

Notes sur le bouillon

  • Le bouillon peut être préparé avec une variété d'ingrédients, y compris de la viande, des légumes et des os.
  • La durée de mijotage du bouillon peut varier en fonction de la recette et de la saveur souhaitée.
  • Le bouillon peut être utilisé comme base pour les soupes, les ragoûts, les sauces et les sauces.
  • Le bouillon est un ingrédient clé dans de nombreux plats asiatiques populaires, notamment les ramen, le pho et le hot pot.
  • Le bouillon de légumes est un substitut populaire aux bouillons à base de viande et est souvent utilisé dans les plats végétaliens.

Explorer les bouillons polyvalents utilisés dans la cuisine chinoise

En cuisine chinoise, le bouillon est un ingrédient essentiel et polyvalent qui ajoute de la saveur à de nombreux plats. La méthode de base de préparation du bouillon chinois consiste à faire mijoter des os de bœuf ou de poulet, de l'oignon, du gingembre et d'autres légumes pendant des heures pour extraire la saveur et la clarté du bouillon. Les ingrédients clés du bouillon chinois sont :

  • Os de boeuf ou de poulet
  • L'oignon
  • Ginger
  • Légumes

Les techniques essentielles de hachage et de tranchage

Hacher et trancher les ingrédients du bouillon chinois est une étape clé pour obtenir la saveur et la clarté souhaitées. Voici quelques techniques essentielles à retenir :

  • Couper l'oignon et le gingembre en petits morceaux pour libérer leur saveur.
  • Trancher finement les légumes pour leur permettre de cuire uniformément.
  • Utilisez un couteau bien aiguisé pour éviter d'écraser les ingrédients et de libérer des morceaux amers ou secs.

La meilleure façon de filtrer et de conserver les bouillons

Filtrer le bouillon est une étape importante pour éliminer les impuretés et obtenir un bouillon clair et savoureux. Voici quelques conseils pour filtrer et conserver le bouillon chinois :

  • Filtrer le bouillon à travers une passoire à mailles fines ou une étamine pour éliminer les solides.
  • Laissez le bouillon refroidir avant de le conserver dans des récipients au réfrigérateur ou au congélateur.
  • Utilisez le bouillon dans quelques jours s'il est conservé au réfrigérateur ou dans quelques mois s'il est conservé au congélateur.

Les différents plats qui utilisent du bouillon

Le bouillon chinois est un ingrédient polyvalent qui peut être utilisé dans une variété de plats. Voici quelques plats populaires qui incluent du bouillon chinois :

  • Soupe aux nouilles : Un plat chinois classique qui comprend des nouilles fines et droites et un bouillon savoureux à base de bœuf ou de poulet.
  • Soupe aux œufs : Une soupe rapide et facile qui comprend des œufs battus et une base de bouillon de poulet.
  • Riz frit : Un plat chinois populaire qui comprend du riz cuit, des légumes et de la viande, le tout cuit dans un wok avec une base de bouillon de poulet ou de légumes.
  • Soupe Bok Choy : Une soupe simple qui comprend du bok choy et une base de bouillon de poulet ou de légumes.
  • Soupe aux nouilles jaunes : Un plat asiatique populaire qui comprend des nouilles jaunes, du bœuf ou du poulet et un bouillon savoureux à base d'oignon et de gingembre.

Bouillons japonais : l'essence des plats savoureux

Les bouillons sont un élément essentiel de la cuisine japonaise, car ils servent de base à de nombreux plats. Ils sont généralement préparés en faisant mijoter ou en braisant des ingrédients dans un liquide, ce qui donne un bouillon savoureux et nutritif. La composition des bouillons japonais comprend généralement de la sauce soja, du sel et d'autres assaisonnements, leur donnant un goût unique qui complète les saveurs du plat.

Préparation et exemples

Les bouillons japonais prennent du temps et de la patience à préparer, mais le résultat final en vaut la peine. Les bouillons les plus courants dans la cuisine japonaise sont les bouillons dashi et ramen. Le dashi est un bouillon de base à base de kombu (varech séché) et de katsuobushi (flocons de bonite séchés), tandis que le bouillon de ramen est composé d'os de porc, d'os de poulet et d'autres ingrédients. Voici quelques exemples de plats qui utilisent des bouillons japonais :

  • Soupe miso : une soupe traditionnelle japonaise à base de dashi et de pâte de miso, souvent servie avec du tofu et des algues.
  • Sukiyaki : un plat chaud à base de bœuf émincé, de légumes et de tofu, cuit dans un bouillon sucré et salé.
  • Shabu-shabu : un plat chaud japonais où de la viande et des légumes finement tranchés sont cuits dans un bouillon frémissant, généralement aromatisé avec de la sauce soja et du saké.

Assaisonné au goût

Les bouillons japonais sont généralement assaisonnés au goût, la quantité de sel et d'autres assaisonnements étant ajustée en fonction du plat en cours de préparation. Les saveurs du bouillon peuvent également être rehaussées en ajoutant d'autres ingrédients, comme le gingembre, l'ail ou le saké. Les bouillons japonais ne sont pas seulement utilisés comme base pour les soupes et les ragoûts, mais aussi comme base liquide pour les sauces et les marinades.

Bouillons dans la cuisine coréenne : une mer de saveurs

La cuisine coréenne est connue pour ses saveurs audacieuses et ses ingrédients uniques. Les bouillons jouent un rôle crucial dans la cuisine coréenne, fournissant la base de nombreuses soupes, ragoûts et sauces. Des fruits de mer au bœuf, les bouillons coréens sont une nécessité dans toute cuisine coréenne.

Bouillons de fruits de mer

Les fruits de mer sont un aliment de base de la cuisine coréenne et les bouillons de fruits de mer sont couramment utilisés pour faire ressortir les saveurs d'autres ingrédients. Le bouillon de fruits de mer le plus basique est fait d'anchois séchés, de varech et de goberge. Ces ingrédients sont mijotés ensemble pour créer un bouillon riche et savoureux qui est utilisé dans de nombreux plats coréens.

  • L'anchois séché est un ingrédient courant dans les bouillons coréens et est utilisé pour donner une riche saveur d'umami.
  • Le varech est un type d'algue riche en iode et ajoute une douceur subtile au bouillon.
  • La goberge est un type de poisson couramment utilisé dans la cuisine coréenne et ajoute une profondeur de saveur au bouillon.

Bouillons de légumes

Les bouillons de légumes sont un excellent substitut aux bouillons à base de viande et sont couramment utilisés dans la cuisine coréenne. Les bouillons de légumes coréens sont préparés avec une variété de produits frais et d'ingrédients séchés.

  • Les légumes frais comme les oignons, l'ail et les carottes sont couramment utilisés dans les bouillons de légumes coréens.
  • Des ingrédients séchés comme les champignons shiitake et les anchois séchés sont également utilisés pour donner une riche saveur umami.

Raccourcis et astuces

  • Les épiceries coréennes vendent des bouillons et des bouillons préfabriqués qui peuvent être utilisés comme raccourci dans la cuisine.
  • Écumez la mousse sur le dessus du bouillon tout en mijotant pour assurer un bouillon clair et propre.
  • Les bouillons coréens peuvent être conservés au congélateur pour une utilisation plus longue.
  • Les bouillons coréens peuvent remplacer le dashi japonais ou le bouillon de poulet chinois dans les recettes.

Bouillons thaïlandais : un voyage épicé et savoureux

La cuisine thaïlandaise est célèbre pour ses saveurs audacieuses et les bouillons ne font pas exception. Les ingrédients couramment utilisés dans les bouillons thaïlandais comprennent des oignons blancs tranchés, du gingembre et de la citronnelle. Pour recouvrir ces ingrédients, de l'eau est ajoutée et mijotée longuement pour les transformer en un fin bouillon. Les bouillons thaïlandais sont également connus pour leur goût épicé, qui provient de l'ajout de piments frais.

Le secret d'un bon bouillon

Le secret d'un bon bouillon thaï réside dans la qualité des ingrédients utilisés. Lorsque vous magasinez au marché local, assurez-vous de trouver les coupes de viande et de fruits de mer les plus fraîches possibles. Il est également important d'être prudent avec les piments, car ils peuvent être assez piquants. Si vous n'êtes pas habitué aux aliments épicés, il est préférable de commencer par des coupes plus petites et d'augmenter progressivement la quantité au fur et à mesure que vous vous habituez à la chaleur.

La recette

Faire un bouillon thaï nécessite quelques étapes, mais c'est assez facile à faire. Voici une recette pour commencer :

Ingrédients :

  • 2 livres de poulet ou de boeuf
  • 1 oignon, tranché
  • 1 morceau de gingembre, tranché
  • 2 tiges de citronnelle, tranchées
  • 4-6 piments frais, tranchés
  • Eau
  • Le sel

Étapes :
1. Porter une casserole d'eau à ébullition.
2. Ajouter le poulet ou le bœuf et laisser mijoter pendant 10 à 15 minutes.
3. Retirer la viande et réserver.
4. Ajouter l'oignon, le gingembre, la citronnelle et les piments dans la casserole.
5. Laisser mijoter 30 minutes.
6. Remettez la viande dans la casserole et laissez mijoter pendant 30 minutes supplémentaires.
7. Assaisonner de sel au goût.

Stockage et utilisation

Les bouillons thaïlandais peuvent être conservés au réfrigérateur pendant quelques jours ou congelés pour une conservation plus longue. Ils sont un ingrédient courant de la cuisine thaïlandaise et peuvent être trouvés dans de nombreux restaurants et magasins. Les bouillons thaïlandais sont utilisés dans une variété de plats, y compris les soupes, les currys et les sautés. Ils sont également une base populaire pour les plats de nouilles comme Tom Yum et Tom Kha Gai.

Le verdict final

Les bouillons thaïlandais sont un incontournable pour tous ceux qui aiment la nourriture épicée et savoureuse. Ils offrent une alternative plus légère et plus facile aux bouillons lourds trouvés dans les sections précédentes. Les avantages de l'utilisation de bouillons thaïlandais dans votre cuisine sont infinis et les possibilités de plats nouveaux et passionnants sont infinies. Alors, la prochaine fois que vous voyagez en Thaïlande, assurez-vous de garder beaucoup de place pour les bouillons !

Bouillons utilisés dans la cuisine philippine : un voyage savoureux

La cuisine philippine est connue pour son amour des fruits de mer, et le bouillon de fruits de mer ne fait pas exception. Ce bouillon est généralement composé d'une combinaison de différents fruits de mer tels que des crevettes, du crabe et des palourdes. Le bouillon est bouilli avec du gingembre, de la sauce soja et des oignons émincés pour lui donner une saveur savoureuse. Il est ensuite servi avec les fruits de mer et consommé en soupe ou utilisé comme base pour d'autres plats de fruits de mer.

Bouillon de porc et de bœuf : un repas copieux

Les bouillons de porc et de bœuf sont un incontournable de la cuisine philippine. Ils sont généralement préparés en faisant bouillir des os de porc ou de bœuf avec du gingembre et des oignons émincés pendant des heures jusqu'à ce que le bouillon devienne riche et savoureux. Le bouillon est ensuite utilisé comme base pour de nombreux plats traditionnels philippins tels que le sinigang et le nilaga. Ces plats sont souvent servis avec du riz et consommés comme un repas copieux.

Soupe au poulet et au curd de haricots : un délice sain

La soupe au poulet et au caillé de haricots est un bouillon philippin populaire qui est à la fois sain et délicieux. Le bouillon est fait en faisant bouillir des os de poulet avec du gingembre et des oignons émincés. Le caillé de haricots est ensuite ajouté au bouillon avec quelques légumes comme les carottes et le chou. Cette soupe est souvent servie avec du riz et constitue un excellent moyen d'obtenir votre dose quotidienne de protéines et de légumes.

Soupe aux rouleaux de tofu : un plat d'inspiration japonaise

La soupe au tofu roulé est un plat inspiré de la cuisine japonaise mais adapté aux goûts philippins. Le bouillon est fait en faisant bouillir des os de porc avec du gingembre et des oignons émincés. Les rouleaux de tofu sont ensuite ajoutés au bouillon avec quelques légumes comme les carottes et le chou. Ce plat est souvent servi avec du riz et est un excellent moyen de découvrir la fusion des saveurs japonaises et philippines.

Fondue mongole : une expérience partagée

La marmite mongole, également connue sous le nom de nabemono, est un plat populaire à base de bouillon dans la cuisine philippine. Le bouillon est généralement composé d'une combinaison d'os de porc et de bœuf, de gingembre et d'oignons émincés. Les convives cuisent ensuite leur propre viande, leurs légumes et leur tofu dans le bouillon bouillant à table. Ce plat est souvent partagé entre amis et en famille, ce qui en fait un excellent moyen de créer des liens autour de la nourriture.

Conclusion

Alors voilà, un bref historique du bouillon en Asie et comment il est utilisé. C'est un liquide savoureux fait en faisant bouillir de la viande, des légumes et des os, et c'est un aliment de base de la cuisine asiatique. Vous pouvez l'utiliser comme base pour les soupes, les ragoûts et les sauces, ou vous pouvez simplement l'apprécier seul. Alors allez-y et essayez-le!

Découvrez notre nouveau livre de recettes

Recettes familiales de Bitemybun avec planificateur de repas complet et guide de recettes.

Essayez-le gratuitement avec Kindle Unlimited :

Lire gratuitement

Joost Nusselder, le fondateur de Bite My Bun est un spécialiste du marketing de contenu, papa et adore essayer de nouveaux plats avec la cuisine japonaise au cœur de sa passion, et avec son équipe, il crée des articles de blog approfondis depuis 2016 pour aider les lecteurs fidèles avec des recettes et des conseils de cuisine.