Découvrez la différence : Jiu Niang contre Amazake

Nous pouvons gagner une commission sur les achats qualifiés effectués via l'un de nos liens. Apprendre encore plus

Il y a beaucoup de confusion autour du jiu niang et émerveiller. Les deux sont des boissons à base de riz, mais sont-elles identiques ?

Le jiu niang est une boisson chinoise à base de riz fermenté, tandis que l'amazake est une boisson japonaise à base de riz fermenté sans alcool. Bien qu'il s'agisse de boissons à base de riz, elles sont très différentes.

Regardons les différences et les similitudes entre le jiu niang et l'amazake.

Amazake contre Jiu Niang

Découvrez notre nouveau livre de recettes

Recettes familiales de Bitemybun avec planificateur de repas complet et guide de recettes.

Essayez-le gratuitement avec Kindle Unlimited :

Lire gratuitement

Jiu Niang vs Amazake : une comparaison de deux boissons sucrées au riz

Le jiu niang et l'amazake sont des boissons sucrées à base de riz qui sont populaires au Japon et en Chine, respectivement. Bien qu'ils présentent certaines similitudes, il existe également des différences essentielles dans leurs ingrédients et leurs méthodes de préparation :

  • Le jiu niang est fabriqué en faisant fermenter du riz gluant cuit avec de l'eau et une enzyme naturelle appelée amylase. Le mélange est ensuite laissé reposer dans un endroit chaud pendant plusieurs jours jusqu'à ce qu'il devienne légèrement acide et alcoolisé.
  • L'amazake, quant à lui, est fabriqué en cuisant du riz avec de l'eau et du koji (un type de moisissure) à basse température pendant plusieurs heures. Le mélange est ensuite refroidi et du sucre est ajouté pour le sucrer.

Goût et consistance

Le goût et la consistance du jiu niang et de l'amazake sont également assez différents :

  • Le jiu niang a un goût légèrement acide et alcoolisé, avec une consistance fine et aqueuse.
  • Amazake, d'autre part, est doux et crémeux, avec une consistance plus épaisse qui ressemble à de la bouillie.

Service et plaisir

Lorsqu'il s'agit de servir et de déguster du jiu niang et de l'amazake, il y a quelques différences importantes à garder à l'esprit :

  • Le jiu niang est traditionnellement servi dans un petit bol, souvent en dessert ou en collation. Il peut également être utilisé comme ingrédient de cuisine dans certaines recettes.
  • L'amazake est souvent servi chaud pendant les mois d'hiver et est une boisson populaire lors du festival Hina Matsuri au Japon. Il peut également être utilisé comme édulcorant ou substitut du sucre dans la cuisine et la pâtisserie.

Lequel devriez-vous essayer ?

Si vous êtes familier avec le saké ou d'autres boissons à base de riz japonais, vous apprécierez probablement le goût sucré et crémeux de l'amazake. D'un autre côté, si vous aimez les aliments fermentés et que vous voulez essayer quelque chose de nouveau, le jiu niang pourrait être la boisson parfaite pour vous.

Quoi qu'il en soit, le jiu niang et l'amazake sont des boissons au riz sucrées délicieuses et uniques qui valent la peine d'être essayées au moins une fois. Alors pourquoi ne pas cliquer sur une recette et leur donner une chance ?

Qu'est-ce qu'Amazake ?

L'amazake est une boisson japonaise traditionnelle au riz sucré qui est couramment consommée comme boisson ou utilisée comme ingrédient de base dans divers aliments. Le nom "amazake" signifie littéralement "saké sucré", mais c'est une boisson non alcoolisée. Il est fabriqué en faisant fermenter du riz avec du koji, un type de riz malté, qui décompose les amidons de riz en sucres simples.

Les ingrédients d'Amazake

Les ingrédients couramment utilisés dans l'amazake sont le riz, le koji et l'eau. Certaines versions modernes peuvent également contenir du miso, du soja ou d'autres arômes. La boisson a généralement une faible teneur en alcool, ce qui en fait une option plus sûre pour ceux qui choisissent de ne pas consommer d'alcool.

Amazake dans la culture japonaise

Amazake a été mentionné dans divers textes japonais classiques, notamment les Chroniques Nihon Shoki et le livre Kojiki. C'était une boisson populaire pendant la période Kofun et était également consommée par les Coréens et les Chinois. Aujourd'hui, l'amazake est une boisson populaire appréciée par beaucoup et est souvent servie comme boisson gratuite avec les repas.

Autres boissons de riz fermenté

L'amazake n'est pas la seule boisson à base de riz fermenté au Japon. Parmi les autres boissons populaires, citons le saké, le sikhye (une boisson coréenne à base d'orge) et les boissons à base de riz légèrement fermenté. Ces boissons gagnent en popularité à mesure que les gens apprécient leurs saveurs uniques et leurs bienfaits pour la santé.

Qu'est-ce que le Jiu Niang ?

Jiu Niang est un vin de riz sucré traditionnel chinois apprécié depuis des siècles. Il est fabriqué en fermentant du riz gluant cuit avec de l'eau et de la levure, et est généralement servi comme dessert ou collation. Voici quelques points clés à connaître sur le jiu niang :

  • Le jiu niang est préparé en mélangeant du riz gluant cuit avec de l'eau et de la levure, puis en le laissant reposer pendant un certain temps pour le faire fermenter.
  • Le processus de fermentation crée une boisson sucrée légèrement alcoolisée qui est souvent servie en dessert ou en collation.
  • Le jiu niang se trouve couramment en Chine, mais est également populaire dans d'autres régions d'Asie, notamment au Japon.
  • Il existe différents types de jiu niang, y compris des variétés sucrées et salées.
  • On dit que le jiu niang a un certain nombre d'avantages pour la santé, notamment l'augmentation de l'énergie et l'aide à la digestion.

Comment faire du Jiu Niang

Faire du jiu niang à la maison est un processus relativement simple, mais cela demande du temps et de la patience. Voici quelques étapes clés à suivre lors de la fabrication du jiu niang :

  • Nettoyez et rincez le riz gluant, puis faites-le tremper dans l'eau pendant plusieurs heures.
  • Faites cuire le riz à la vapeur jusqu'à ce qu'il soit cuit, puis laissez-le refroidir à température ambiante.
  • Mélangez le riz cuit avec de l'eau et de la levure, puis laissez-le reposer pendant plusieurs jours pour qu'il fermente.
  • Vérifiez régulièrement le jiu niang pour vous assurer qu'il fermente correctement. Il devrait commencer à sentir légèrement sucré et alcoolisé.
  • Une fois que le jiu niang est prêt, retirez les grains grossiers ou les morceaux et rangez-le dans un endroit frais et sombre.

L'évolution de l'amazake : de l'Antiquité au Japon d'aujourd'hui

La préparation de l'amazake est un art délicat qui nécessite un contrôle minutieux de la température et du moment. Le processus commence par la cuisson du riz blanc à grains courts dans un grand bol d'eau chaude jusqu'à ce qu'il soit complètement cuit. Ensuite, le riz est écrasé et mélangé avec de l'eau, du sucre et une enzyme naturelle appelée "koji", qui aide à décomposer l'amidon du riz et à le transformer en sucre. Le mélange est couvert et laissé reposer à une température chaude pendant plusieurs heures, permettant au koji d'opérer sa magie.

La fonction remarquable d'Amazake

L'amazake est un aliment remarquable riche en nutriments et en fibres. C'est également un excellent substitut au sucre ordinaire et peut être utilisé dans une variété de recettes. L'amazake est souvent servi comme boisson chaude pendant les mois d'hiver, mais il peut aussi être servi froid en été. C'est un aliment populaire au Japon et bien connu de ceux qui aiment la cuisine japonaise traditionnelle.

La version ultra-saine d'Amazake

Il existe également une version ultra-saine de l'amazake appelée "Takakibi Amazake", qui est fabriquée à partir d'un type de riz appelé "takakibi". Ce riz contient plus de fibres que le riz ordinaire et constitue donc une option plus saine. L'amazake Takakibi est préparé de la même manière que l'amazake ordinaire, mais il est de couleur légèrement plus foncée et porte le surnom de "pin".

L'Amazake des temps modernes

Aujourd'hui, l'amazake est largement disponible au Japon et peut être trouvé sous de nombreuses formes différentes, y compris la poudre, le liquide et la moisissure. Il est souvent utilisé comme édulcorant naturel dans la cuisine et la pâtisserie et est un ingrédient populaire dans la soupe miso. La préparation de l'amazake est devenue plus facile grâce à l'utilisation de la technologie moderne, mais les méthodes traditionnelles sont toujours utilisées par ceux qui veulent obtenir la meilleure saveur et la meilleure texture.

L'histoire de Jiu Niang

Le jiu niang est un aliment de base dans de nombreuses régions de Chine et est largement disponible sur les marchés locaux. Il est également couramment utilisé comme booster d'énergie et on dit qu'il est bon pour les personnes malades. Au Japon, le jiu niang est appelé "amazake" et est une boisson populaire pendant les mois d'hiver. Il est souvent servi chaud, selon le goût recherché.

Les différents types de Jiu Niang

Il existe de nombreux types de jiu niang, selon le type de riz utilisé et l'édulcorant particulier ajouté. Certains types courants de jiu niang comprennent:

  • Jiu niang grossier : Ce type de jiu niang est fait avec du riz qui a été coupé en petits morceaux et est couramment utilisé dans la cuisine chinoise.
  • Jiu niang fin : Ce type de jiu niang est fait avec du riz qui a été broyé en une fine poudre et est couramment utilisé dans la cuisine japonaise.
  • Viande jiu niang : Ce type de jiu niang est fabriqué en ajoutant de la viande au processus de fermentation, ce qui donne une saveur savoureuse et légèrement sucrée.

Le présent et l'avenir de Jiu Niang

Aujourd'hui, le jiu niang est toujours une boisson et un ingrédient alimentaire populaire en Chine et au Japon. Il est largement disponible sur les marchés locaux et peut également être acheté directement auprès des fabricants. Avec ses excellentes propriétés de fermentation naturelle et ses nombreux bienfaits pour la santé, le jiu niang est une boisson et un aliment qui restera assurément un aliment de base dans la culture chinoise et japonaise pour les siècles à venir.

Comment servir l'amazake

Avant de plonger dans les instructions, assurons-nous d'avoir tout ce dont nous avons besoin pour préparer et servir l'amazake :

  • 1 tasse de koji (riz inoculé avec la moisissure Aspergillus oryzae)
  • 4 tasses d’eau
  • 1/2 tasse de sucre (vous pouvez utiliser des substituts comme du miel ou du sirop d'érable si vous préférez)
  • Une grande casserole ou un cuiseur à riz avec une fonction "maintien au chaud"
  • Un thermomètre (facultatif mais utile pour maintenir le contrôle de la température)
  • Un chiffon ou un moule pour fixer l'amazake
  • Une épingle ou une fourchette pour faire des trous dans le moule
  • Un bol pour servir l'amazake dans

Instructions

1. Rincez le koji à l'eau froide et laissez-le tremper pendant 1 à 2 heures pour le ramollir.
2. Égouttez le koji et ajoutez-le dans une grande casserole ou un cuiseur à riz avec 4 tasses d'eau.
3. Cuire le mélange à feu doux (environ 140ºF) pendant 8 à 10 heures, en remuant de temps en temps pour éviter les brûlures. Si vous utilisez un cuiseur à riz, réglez-le sur la fonction « bouillie ».
4. Après 8 à 10 heures, le mélange devrait avoir épaissi et devenir légèrement plus foncé. Éteignez le feu et laissez-le refroidir à environ 120 °F.
5. Ajouter le sucre et remuer jusqu'à dissolution complète.
6. Transférez le mélange dans un chiffon ou un moule et couvrez-le avec un couvercle ou un chiffon. Percez des trous dans le moule pour permettre la circulation de l'air.
7. Laissez l'amazake reposer à température ambiante pendant 6 à 8 heures pour permettre la fermentation. Plus vous le laissez reposer longtemps, plus il deviendra sucré et alcoolisé.
8. Une fois le processus de fermentation terminé, l'amazake doit être suffisamment sucré et épais. Vous pouvez le servir chaud ou froid, selon votre préférence.
9. Pour servir, versez la quantité désirée dans un bol et dégustez !

Trucs et astuces

  • Assurez-vous de maintenir une température constante tout au long du processus de cuisson et de fermentation. Trop chaud et les enzymes seront détruites, trop froid et la fermentation ne progressera pas.
  • Si vous n'avez pas de cuiseur à riz avec fonction « maintien au chaud », vous pouvez utiliser un thermos ou une mijoteuse pour maintenir la température.
  • Si vous aimez le goût de l'amazake mais que vous ne voulez pas vous embêter à le préparer à partir de zéro, des mélanges d'amazake instantanés sont disponibles dans de nombreuses épiceries et détaillants en ligne.
  • L'amazake est une boisson populaire lors du festival Hina Matsuri au Japon, mais il peut être dégusté toute l'année comme une friandise saine et naturelle.

Comment servir Jiu Niang

  • Le jiu niang est un dessert sucré à base de riz fermenté qui se sert de préférence froid.
  • Avant de consommer, assurez-vous de vérifier l'avancement du processus de fermentation.
  • Plus le riz repose longtemps, plus l'arôme et le goût seront forts.
  • Pour consommer, versez simplement le jiu niang dans un verre et dégustez.

Stocker Jiu Niang

  • S'il vous reste du jiu niang, conservez-le dans des bocaux ou des récipients stérilisés avec un couvercle hermétique.
  • Assurez-vous de recouvrir complètement le jiu niang de liquide pour éviter tout changement indésirable dans le processus de fermentation.
  • Si vous souhaitez conserver le jiu niang plus longtemps, congelez-le dans des contenants plus petits pour faciliter sa décongélation et sa consommation ultérieure.
  • Veillez à ne pas conserver le jiu niang trop longtemps, car il pourrait devenir pâteux et perdre sa douceur naturelle.

Méthodes alternatives

  • Si vous n'avez pas le temps ou la patience d'attendre le processus de fermentation, vous pouvez essayer de faire du jiu niang instantané en mélangeant du riz gluant cuit avec de l'eau tiède et de la levure.
  • Une autre option consiste à faire cuire le riz sous pression avec de l'eau et de la levure, ce qui peut accélérer le processus de fermentation et donner un goût similaire au jiu niang traditionnel.
  • Vous pouvez également essayer d'ajouter d'autres ingrédients comme des fruits ou des épices pour créer un profil de saveur unique.

Suggestions de service

  • Le jiu niang peut être servi seul comme dessert ou utilisé comme garniture pour d'autres plats.
  • Il se marie bien avec des fruits frais, des noix ou de la crème fouettée.
  • Pour une gâterie chaude et réconfortante, essayez de tartiner du jiu niang sur du pain grillé ou de le mélanger à de la farine d'avoine.
  • Le jiu niang peut également être utilisé dans des plats salés, tels que des sautés ou des marinades, pour ajouter une saveur sucrée et acidulée.

Conclusion

Ce qui est mieux? Les deux sont délicieux, mais si vous cherchez une boisson de riz sucrée sans alcool, alors Amazake est la voie à suivre. Le jiu niang est un peu plus traditionnel et peut être dégusté comme collation au dessert. J'espère que vous avez trouvé ce guide utile pour décider lequel vous convient le mieux !

Découvrez notre nouveau livre de recettes

Recettes familiales de Bitemybun avec planificateur de repas complet et guide de recettes.

Essayez-le gratuitement avec Kindle Unlimited :

Lire gratuitement

Joost Nusselder, le fondateur de Bite My Bun est un spécialiste du marketing de contenu, papa et adore essayer de nouveaux plats avec la cuisine japonaise au cœur de sa passion, et avec son équipe, il crée des articles de blog approfondis depuis 2016 pour aider les lecteurs fidèles avec des recettes et des conseils de cuisine.