Recette de manok de Sinampalukang : Bonté bouillonnée un jour de pluie

Nous pouvons gagner une commission sur les achats qualifiés effectués via l'un de nos liens. Apprendre encore plus

La sinampalukang manok recette est un plat philippin assez similaire à sinigang. Les deux ont des bouillons acides.

Cependant, ce plat a plusieurs méthodes et ingrédients qui ne sont pas présents dans la fabrication du sinigang.

Comme son nom l'indique, sinampalukang manok se traduit par "poulet dans Tamarin bouillon".

Cette recette de sinampalukang manok vous donne des instructions détaillées sur la façon de cuisiner ce plat somptueux !

Recette de Sinampalukang Manok

L'ingrédient principal du sinampalukang manok (enfin, à part le poulet ou le manok) est les jeunes feuilles de tamarin.

Ici, je souligne que vous devez utiliser de jeunes feuilles de tamarin. C'est principalement parce que les jeunes feuilles de tamarin donnent une saveur plus aigre et plus citrique par rapport aux feuilles de tamarin matures.

Les jeunes feuilles sont de couleur jaune-vert clair. Outre les jeunes feuilles, la fleur de tamarin est également ajoutée à ce plat, ce qui donne un arôme invitant au bouillon.

Découvrez notre nouveau livre de recettes

Recettes familiales de Bitemybun avec planificateur de repas complet et guide de recettes.

Essayez-le gratuitement avec Kindle Unlimited :

Lire gratuitement

Préparation de la recette de manok Sinampalukang

Préparer ce bouillon de poulet aigre philippin bien-aimé n'est jamais compliqué. Même un débutant en Cuisine philippine pourrait rendre ce plat aussi délicieux que quelqu'un qui a déjà maîtrisé ce plat.

Philippin Sinampalukang Manok

Contrairement au sinigang, la recette du sinampalukang manok est sautée dans une petite quantité d'huile avec des tranches de gingembre, ail haché et oignons hachés. Ceux-ci sont sautés jusqu'à ce qu'ils deviennent doux et translucides, et lorsque votre cuisine est remplie d'un parfum irrésistible.

Continuez à lire pour découvrir ma liste principale d'ingrédients, ainsi que la procédure de cuisson.

Recette de Sinampalukang Manok

Recette de Sinampalukang Manok

Joost Nusselder
La recette du sinampalukang manok est un plat philippin assez similaire au sinigang. Les deux ont un bouillon aigre. Cependant, il existe plusieurs méthodes et ingrédients qui ne sont pas présents dans la fabrication du sinigang.
5 sur 1 vote
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 45 minutes
Temps total 1 heure
Cours Plat
Cuisine Philippin
Portions 5 pers
Calories 278 kcal

Ingrédients
  

  • 1 poulet entier coupé en portions
  • 1 càs de chanvre
  • 1 petit oignon pelé et tranché
  • 2 gousses ail pelé et émincé
  • 1 taille d'un pouce gingembre pelées et coupées en julienne
  • 2 tomates en quartiers
  • 1 càs sauce poisson
  • 4 tasses d'eau
  • 10 pcs tamarin frais ou 2 cuillères à soupe de poudre de base de tamarin
  • 1 tasse haricots longs (sitaw) extrémités coupées et coupées en longueurs de 3 pouces
  • 1 tasse feuilles de tamarin jeunes marinées ou 2 tasses de jeunes feuilles de tamarin fraîches

Instructions
 

  • Dans une casserole à feu moyen, chauffer l'huile. Ajouter les oignons, l'ail et le gingembre. Cuire, en remuant régulièrement, jusqu'à ce qu'il soit aromatique.
  • Ajouter le poulet et cuire, en le retournant de temps en temps, jusqu'à ce que le jus soit clair. Ajouter les tomates et cuire jusqu'à ce qu'elles soient ramollies, en les écrasant avec le dos de la cuillère.
  • Ajouter la sauce de poisson et poursuivre la cuisson, en remuant de temps en temps, pendant environ 2 à 3 minutes. Baisser le feu, couvrir et laisser mijoter jusqu'à ce que le poulet soit bien cuit.
  • Ajouter les haricots longs et les feuilles de tamarin marinées et poursuivre la cuisson jusqu'à ce que les haricots longs soient tendres mais croustillants.
  • Ajouter la poudre de base de tamarin en remuant pour dissoudre. Assaisonner avec du sel au goût. Servir chaud.

Si vous utilisez du tamarin frais :

  • Lavez le tamarin et placez-le dans une casserole avec suffisamment d'eau pour couvrir. Porter à ébullition et cuire jusqu'à ce que les peaux molles et extérieures commencent à éclater.
  • A la fourchette, écraser le tamarin. Dans une passoire à mailles fines placée au-dessus d'un bol, verser le tamarin et le liquide.
  • Continuez à écraser avec une fourchette, en retournant une ou deux fois une partie du liquide dans la passoire pour extraire complètement le jus. Jeter les graines et les peaux.
  • Ajouter le jus de tamarin à la place de la poudre de base de tamarin.

Si vous utilisez des feuilles de tamarin fraîches :

  • Détachez les feuilles de tamarin des tiges et jetez les tiges.
  • À l'aide d'un mortier et d'un pilon, piler les feuilles pour libérer une partie de leur jus.
  • Ajouter au sinigang à la place des jeunes feuilles de tamarin marinées.

Nutrition

Calories: 278kcal
Mots-clés Poulet assaisonné style Fajitas
Vous avez essayé cette recette?Faites nous savoir ce que vous en avez pensé !

Déjà tentant ? Je sais. Assurez-vous donc d'en cuisiner après avoir lu cet article !

Manok na Sinampalukan

Découvrez la vidéo de l'utilisateur YouTube Panlasang Pinoy sur la fabrication du sinampalukang manok :

Conseils de cuisine

La cuisson du sinampalukang manok est en effet très facile. Cependant, si vous voulez réussir la première fois et impressionner votre famille, vos amis et cette personne spéciale avec votre cuisine, consultez quelques-uns de mes conseils de cuisine ci-dessous :

  • Pour donner à votre bouillon le bon goût acidulé, déposez immédiatement les feuilles et les fleurs de tamarin après avoir remué la casserole. Laissez mijoter jusqu'à ce que les feuilles et les fleurs se fanent.
  • Il y a aussi une gamme de légumes qui complèteraient cette recette de manok sinampalukang. Cela comprend les feuilles de mustasa, sitawet quelques tomates.
  • Vous pouvez ajouter sitaw ou des haricots d'un mètre au bouillon aigre si vous voulez qu'il soit plus savoureux.
  • Le manok Sinampalukang nécessite de faire sauter les aromates avant d'ajouter le poulet. Et le secret pour qu'il sente bon est la bonne chaleur qui ne brûlera pas les ingrédients.
  • Avant d'ajouter de l'eau dans la casserole, assurez-vous que le poulet et les aromates se sont bien mélangés.
  • Si vous êtes comme moi et que vous préférez votre soupe épicée, il vous suffit d'ajouter du siling espada ou du poivre de Cayenne.

Êtes-vous prêt à faire passer votre cuisine au niveau supérieur ? Essayez cette recette de sinampalukang manok et suivez ces conseils de cuisine faciles à suivre!

Consultez également cette recette chicken mami (soupe poulet et nouilles)

Substituts et variantes

Vous vous demandez quoi faire si vous ne trouvez aucun de ces ingrédients de soupe au poulet aigre? Eh bien, découvrez ci-dessous certains de mes substituts et variations.

Utilisez des fruits de tamarin non mûrs au lieu de feuilles et de fleurs de tamarin frais

Si vous n'avez pas de feuilles et de fleurs de tamarin fraîches, n'importe quel fruit de tamarin jeune et non mûr fera l'affaire pour donner à votre cuisine un goût amer.

Utilisez le mélange sinigang de Knorr au lieu des ingrédients frais de tamarin

Je sais que les feuilles et les fruits de tamarin sont difficiles à trouver, donc si vous êtes dans cette position, vous pouvez utiliser le mélange sinigang de Knorr à la place plutôt que d'avoir le mal de tête de vous procurer des tamarins frais.

Ne vous souciez pas des autres ingrédients de cette recette, car vous pouvez facilement les trouver dans les centres commerciaux et les supermarchés aux Philippines.

Comment servir et manger

Tout comme la façon dont vous cuisinez cette recette, la servir et la manger se déroulera de la même manière - facile comme bonjour ! Après avoir cuit le manok sinampalukang, transférez-le dans une marmite. Il est prêt à manger tel quel ou il peut être accompagné d'une assiette de riz.

Appelez également vos amis et votre famille et passez un joyeux sinampalukang manok tous ensemble. S'il pleut actuellement en servant ce bouillon maison, croyez-moi, il sera encore meilleur !

Plats similaires

Si vous avez beaucoup apprécié ce plat spécial de bouillon de poulet philippin, vous apprécierez probablement aussi ses plats similaires.

Découvrez-les pour votre prochaine virée culinaire!

Regarder bébé

Sinampalukang manok est à peu près comme regarder bébé. Cependant, sinigang na baboy n'implique pas de sauter, comme je l'ai déjà mentionné.

Sinigang na baboy est également un plat philippin aigre et salé et est servi comme aliment réconfortant. Tout comme le sinampalukang manok, ce plat peut également être consommé tel quel ou accompagné de riz.

Sinampalukang Kambing

Sinampalukang kambing est un apéritif savoureux et délicieux ou un plat principal cuisiné avec de la viande de chèvre, du tamarin vert et des piments dans la région d'Ilocano.

Pendant les fêtes et autres occasions spéciales, ce plat bien connu d'Ilocano est parfois servi comme aliment ou apéritif (pulutan) avec une bière fraîche. De plus, on dit qu'il atténue les effets de la consommation d'alcool et atténue même la gueule de bois !

Sinampalukang Isda

Une autre variante du sinigang préféré des Philippins, cet isda sinampalukang est un peu plus simple à cuisiner. Les ingrédients et la préparation de ce plat sont assez similaires à ceux de tout autre sinigang dans la mesure où le poisson est notre ingrédient principal.

Ces plats similaires valent tous la peine d'être cuisinés! Je me souviens même quand je me suis dit que je ne les cuisinerai pas parce que j'ai déjà mangé du sinampalukang manok, mais je me trompais ! Bien qu'ils soient presque identiques, vous serez surpris d'avoir encore plus envie de ces plats copieux.

FAQ

Il est temps pour notre partie classique de questions et réponses. Je sais que vous pourriez avoir des questions concernant ce plat que vous aimeriez poser, ou des questions que vous n'aviez jamais réalisées. Donc, pour clarifier les choses, permettez-moi de répondre d'abord à certaines de ces questions.

Qu'est-ce que le sinigang philippin ?

C'est une soupe ou un ragoût des Philippines connu pour sa saveur aigre et délicieuse. Il peut utiliser différents fruits et feuilles acides comme ingrédient acidifiant, mais le tamarin ou le sampalok serait le meilleur choix.

Le tamarin est-il bon pour les reins ?

Les qualités purifiantes du tamarin aident à la désintoxication des reins. La quantité de potassium dans le tamarin est suffisante pour éliminer les substances nocives qui s'accumulent dans les reins.

Comment conservez-vous les restes de sinampalukang manok?

Les restes de Sinampalukang manok doivent être conservés dans un récipient en plastique hermétique et mis au réfrigérateur. Une fois que vous avez décidé de le manger à nouveau, réchauffez-le simplement dans la casserole pour le rendre chaud et le bouillon à nouveau liquide avec goût.

Avoir un pot de sinampalukang manok un jour de pluie

Si vous n'avez pas encore cuisiné de sinampalukang manok dans votre vie, alors c'est votre signe.

Le Sinampalukang manok est un plat incontournable, même s'il n'y a pas d'occasions spéciales à célébrer. Juste en l'ayant à portée de main, surtout les jours de pluie ou chaque fois que vous vous sentez seul, cette nourriture réconfortante vous apportera suffisamment de réconfort !

Bien que la cuisson de ce plat puisse vous donner un peu mal à la tête lorsque vous trouvez des feuilles ou des fruits de tamarin frais, la première cuillerée de son bouillon vous dira néanmoins que cela en vaut la peine.

La recette de cuisine est un jeu d'enfant, et si vous suivez mes conseils de cuisine ci-dessus, soyez assuré que vous vous en sortirez très bien, même si c'est votre première fois. Encore une fois, du poulet, des feuilles de tamarin fraîches et des assaisonnements suffisent pour avoir enfin votre propre manok sinampalukang.

jusqu'à la prochaine fois.

Avez-vous votre propre recette de sinigang na baboy que vous aimeriez partager avec nous ? Laissez-moi en voir quelques-uns !

N'oubliez pas de noter et de partager également cette recette avec vos amis et votre famille !

Si vous voulez en savoir plus sur le sinampalukang manok, alors consultez cet article maintenant.

Découvrez notre nouveau livre de recettes

Recettes familiales de Bitemybun avec planificateur de repas complet et guide de recettes.

Essayez-le gratuitement avec Kindle Unlimited :

Lire gratuitement

Joost Nusselder, le fondateur de Bite My Bun est un spécialiste du marketing de contenu, papa et adore essayer de nouveaux plats avec la cuisine japonaise au cœur de sa passion, et avec son équipe, il crée des articles de blog approfondis depuis 2016 pour aider les lecteurs fidèles avec des recettes et des conseils de cuisine.